Comment agrandir un tente de stockage en quelques jours ?

 

L’extension d’un entrepôt ou d’un hall de production est un investissement coûteux et de longue durée. Elle elle doit être organisée de telle sorte que les travaux dans le hall exploité ne soient pas sensiblement entravés. Les structures en acier ou en béton armé nécessitent des travaux de conception complexes afin que l’extension du hall réponde à toutes les exigences réglementées par les normes et assure la sécurité. Les structures en béton armé, plus lourdes, sont érigées sur des fondations en béton, souvent armé, ce qui augmente encore les coûts et la durée de l’ouvrage, qui peut prendre des mois entiers, en entravant ainsi le fonctionnement d’un entrepôt ou d’un hall de production existant. En cas de hangars industriels légers ou de tentes de stockage, le temps d’extension se compte en jours et les fondations en béton ne sont généralement pas nécessaires. Une tente de stockage isolée, avec un toit gonflable d’une portée maximale de 60 m, dans de nombreuses applications offrira des fonctionnalités non inférieures à celles des entrepôts construits de manière conventionnelle et, en plus, pour une fraction du coût. La société polonaise Mark-John a fait ériger ce type de tente de stockage isolée dont les dimensions permettent également de l’utiliser comme hangar industriel. Une tente avec des parois en panneaux sandwich et des fenêtres en polyuréthane a été installée en quelques jours sur les pavés. Elle abrite des machines CNC précieuses pour la production de pièces métalliques et des produits finis stockés.  Son toit gonflable offre la meilleure isolation thermique possible pour ce type de construction, ainsi qu’une protection contre la condensation sur la surface intérieure de la toiture et facilite le glissement de la neige accumulée. Une pompe qui maintient automatiquement la pression, est nécessaire.

Après un an d’utilisation, le client a décidé d’agrandir la tente de stockage de six segments supplémentaires. La structure à segments de cette construction permet de l’agrandir facilement, en ajoutant d’autres segments. Le terrain non bâti devant le hall, couvert de pavés, offrait un espace suffisant pour l’extension. Des pieds en acier ont été ancrés aux semelles de fondation en béton. Les principaux profilés en aluminium formant les segments du hall ont été boulonnés aux pieds en acier. L’ensemble de l’installation a été réalisé sans grues, en utilisant uniquement des élévateurs et des plateformes élévatrices, ce qui a rendu le travail extrêmement facile. Ce n’est que le moment d’ériger de différentes travées du hall qui a entravé la communication avec le hall existant. Une fois la charpente de la tente de stockage érigée, les chariots élévateurs à fourche ont pu circuler à l’intérieur sans problème. Des panneaux sandwichs ont été boulonnés à la charpente de la structure, dans laquelle des fenêtres en polyuréthane ont été installées. Des membranes ont été placées sur les segments de la tente pour former un toit gonflable et elles ont été reliées par un tuyau raccordé à une pompe.

Le portail coulissant existant a été démonté et installé sur la nouvelle façade de l’atelier.

En 5 jours, la tente de stockage, qui est également un hangar industriel, a été agrandie jusqu’à 24x60x4,5 m, ce qui est impossible dans le cas des halls construits avec des technologies traditionnelles.

Plus important encore, il s’agit d’une construction adaptée aux charges de vent et de neige locales allant même jusqu’à 300 kg/m2.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.